L'interface Windows est en bonne place dans le top-ten des usines à gaz mal foutues.

En voici des exemples :

  • Le sous menu "Arrêter" se trouve dans le menu "Démarrer" et il vous faudra en plus couper l'alimentation électrique du PC à la main (bravo la cohérence et l'intégration logiciel-matériel).

  • Pour changer la résolution de l'écran, Windows vous propose toutes les options possibles, y compris celles qui ne sont matériellement pas accessibles avec votre configuration, et il vous faudra redémarrer la machine (c'est vraiment très pratique).

  • Aucune icône sur le bureau ne vous indique que vous avez inséré une disquette ou un disque amovible dans le lecteur dédié à cet effet (c'est ce qui s'appelle une interface ergonomique).

  • La fenêtre dédiée à l'affichage des différents lecteurs, identifiés par les lettres au combien explicites A: B: C:,..., n'est pas rafraîchie automatiquement lors de l'éjection d'un volume (encore de l'ergonomie).

  • Le nombre de fenêtres d'alertes au contenu abscons est incalculable (toujours le côté convivial).

  • Le changement d'un périphérique, dans le meilleur des cas, nécessite le passage par de nombreuses fenêtres de paramétrage, hors de portée de l'utilisateur débutant ou non informaticien (bonjour le plug and play).

  • Windows est incapable de vous prévenir, dés le début d'une copie, que le volume de destination ne possède pas assez de place libre, il le fera au moment où il n'y en aura physiquement plus, à vous de tout recommencer (c'est pratique).

  • Lors d'une copie de plusieurs fichiers, Windows affiche dans la fenêtre de progression des petites feuilles volantes parfaitement inutiles, il ne vous donne par contre aucune information vous permettant de savoir où vous en êtes globalement dans la copie. Résultat : de la poudre aux yeux, alors que l'information essentielle, elle, n'apparaît pas (une grande constante de cette interface décidément bien peu pratique).

  • Pour connaître la mémoire disponible on est confronté à 3 barres de niveau (utilisateur, système, GDI) indiquant des pourcentages (c'est très simple), de plus la mémoire virtuelle n'est tout simplement pas prise en compte.

  • La configuration d'une carte réseau (qui n'équipe en général pas les PC en standard) sous Windows est réservée aux professionnels (simple utilisateur s'abstenir).

  • La précision de la souris sous Windows n'est pas des plus fines, et une fâcheuse tendance au hoquettement est même à déplorer (pratique quand on fait du graphisme).

  • Le copier-coller entre certaines applications graphiques est tout simplement impossible (super pratique).

  • Un changement de disque de démarrage nécessite, une installation complète du système sur le nouveau disque, un passage par le setup du Bios, et une intervention sur les connexions physiques (c'est simple non ?).

  • Créer une disquette de boot ne permet pas d'avoir le pilote de son lecteur de CD copié sur ladite disquette. Il faut l'ajouter sous DOS à la main, dans les config.sys et autre autoexec.bat, si on veut pouvoir utiliser le lecteur de CD lorsqu'on a un problème (fréquent).

  • Le "plug and play Windows" semble essentiellement réservé aux périphériques estampillés "Microsoft", et encore si ils ne sont pas trop anciens (économique).

  • Impossible de faire cohabiter plusieurs écrans sur une configuration Windows de base.

  • Pas de carte son ni de haut parleur sur une configuration PC d'entrée de gamme (c'est dommage).

  • Essayez donc de brancher sur votre PC sous Windows une tablette graphique, une caméra vidéo, une interface Midi, ou tout périphérique sortant un peu des sentiers battus, eh bien j'espère que vous avez du temps, et de la patience...

  • L'interface SCSI pourtant si pratique, n'est pas fournie en standard (dommage hein !).

  • La partition maximale d'un disque dur est de 2 Go (tant pis si vous manipulez de gros fichiers).

  • Windows en standard ne dispose d'aucun système de calibrage des couleurs (encore beaucoup de temps perdu).

  • La désintallation d'une application sous Windows, lorsqu'elle ne tourne pas à la catastrophe, demande beaucoup de précautions et de patience (c'est simple, c'est sans danger).

  • Quoiqu'il arrive, même si en apparence tout se passe bien, au bout d'un certain nombre d'installations / désinstallations le système prend mystérieusement de l'embonpoint et commence à "ramer", il est alors fortement conseillé de procéder à un reformatage du disque dur et à une réinstallation complète du système pour remettre ce dernier à plat (on sent qu'il a vraiment été super bien conçu).

  • etc...
  • Est il besoin d'en rajouter ?!!!

    C'est vous qui voyez 8-)


    page precedente