Made with MacOS - Apple

Le Monde : page 2/6


L'acharnement médiatique contre Apple


Vous trouverez ici plusieurs réponses (en bleu) reprenant point par point l'article du Monde du 30/12/97 (écrit en noir, les paragraphes étant précédés du signe: > ).

  Réponse de A.C

  Réponse de JM.G

  Réponse de S.P

  Réponse de H.S


Réponse de A.C

Monsieur Pisani,

Votre article concernant le nouvel OS d'Apple (Mac OS 8) semble un peu... bâclé.
Je ne met pas en cause vos talents de journalistes mais plutôt votre manque de profondeur.

Voici quelques commentaires sur votre article :

>
Sur un forum de discussions qui se consacre au Mac OS, on trouvait récemment un message d'un usager convaincu que le CD-ROM d'Installation était défectueux. Probabilité infime, qui révèle en fait que l'installateur n'est pas très au point et que les installations sur mesure sont fortement déconseillées.

Si vous aviez suivi ce post, vous auriez su que le problème relaté n'en était pas un.
Il s'agissait en fait d'une *fausse* erreur détectée par l'utilitaire Norton. L'installation de Mac OS 8 ne pose en fait aucun problème.
L'installateur fonctionne parfaitement est sa simplicité pourrait servir d'exemple...

>
Parmi les rares notes discordantes que l'on peut trouver dans un long rapport de Macintosh, on note quand même ce commentaire désabusé : «Je ne comprends pas, dit l'un, que personne n'ait mentionné l'incroyable lenteur avec laquelle s'affiche le contenu des fenêtres. »

Encore une fois, vous n'avez pas suivi ce thread jusqu'au bout.
Cette lenteur est relative et n'était en fait qu'une impression due au changement du mode d'affichage en liste des fichiers par rapport à la version précédente de Mac OS.

>
Manifestement, la « communauté » des usagers du Mac, qui prient pour la survie d'Apple, préfèrent rester discrets sur leurs « petits problèmes ».

Excusez-moi de remettre en cause vos connaissances en matière d'informatique, mais il semble que vous n'avez approché ni Mac OS ni Windows 95. Si Mac OS 8 possède quelques défauts, ils sont mineurs en comparaison de ceux de Windows 95. De plus, si vous comptez le nombre de mises à jour distribuées par Microsoft concernant Windows 95, vous constaterez que le service client semble absent.
Par contre, du coté Mac une mise à jour devrait arriver d'ici quelques jours, apportant de nombreuses améliorations.

>
Deux faits les poussent à l'optimisme: la vente de plus de 2 millions d'exemplaires du Mac 0S 8 et l'arrivée d'une génération de PowerPC plus rapides.

La génération en question est la G3. Cette génération de PowerPC est déjà commercialisée.

>
La première impression est plutôt favorable, mais les nouveaux venus à Mac OS 8, le système d'exploitation lancé au début de l'été par Apple pour revenir à niveau avec Windows 95, rencontrent trop souvent des difficultés.

Je crois que Mac OS 8 n'est pas une mise à niveau par rapport à Windows 95... Il semble que vous connaissez mal l'histoire de l'informatique et surtout celle de ces dernières années en matière d'interface graphique.

>
Les plus courantes, dans les premières semaines, étaient des incompatibilités d'humeur avec des logiciels aussi courants que Ram Doubler 2 (dopage de la mémoire) qui, par exemple, rendait inutilisable le lecteur de disquettes ou encore avec certaines parties de Now Utilities (menus hiérarchiques, recherche de fichiers, personnalisation des menus). La plupart de ces problèmes, se sont résolus. After Dark (économiseur d'écran), OuickKeys et Sam Intercept (antivirus) ont mis un certain temps à trouver la parade. Le plus long aura été SpeedDoubler (dopage du processeur), qui vient seulement de mettre sur le marché sa version SD 8, spécialement conçue pour le Mac OS 8.

J'utilise Mac OS 8 depuis près d'un an (j'utilisais déjà les premières versions bêtas) et je puis vous affirmer que seuls les rares utilitaires cités plus haut avaient quelques problèmes de compatibilité, mais ces problèmes ont été corrigés.
Cela s'appelle l'évolution.

>
Les difficultés les plus sérieuses ont affecté les usagers possédant certain types de machines telles que les 6300/160, les Performa 5400 et 6400 et le modèle spécialement mis en vente à l'occasion du vingtième anniversaire d'Apple. Certains ne parvenaient pas à démarrer à partir du CD. Les plus infortunés ont été victimes de crashs fréquents, s'accompagnant parfois la destruction du contenu du disque dur.

Faux, il n'y a jamais eu destruction ni même altération du contenu du Disque dur.
Je rappelle également, qu'Apple à mis à disposition un patch corrigeant ce problème.
Nul n'est parfait. Souvenez vous du Double Space de Microsoft qui a été la cause de destruction de données.

>
Au total cela représente près de 4% du marché des Macintosh, et Apple n'a offert de «rustine » (mini logiciel permettant de régler le problème) qu'à la mi-octobre, trois mois après la sortie de Mac OS 8.

Je rappelle aussi que Microsoft fait beaucoup moins d'efforts en ce qui concerne la correction des bugs de leurs OS qu'Apple.

>
Alors que six mois se sont maintenant écoulés depuis le lancement de ce système d'exploitation, les problèmes les plus graves semblent avoir été réglés. Et pourtant un malaise demeure. Certains usagers reconnaissent avoir eu des crashs inexplicables, mais le plus difficile semble de mettre le doigt sur ce qui ne va pas. A Platinium Systems, réparateur exclusivement Mac de Berkeley, l'ingénieur de garde conseille de faire une réinstallation complète (clean install) et d'éliminer au maximum les applications non indispensables. Et il attend la version suivante. Même son de cloche chez un des fournisseurs d'accès locaux. Dans un cas comme dans l'autre, on finit en insistant par s'entendre dire que le système manque encore de « stabilité», ce qui confirme l'expérience de l'usager.

Archi faux.
Mac OS 8 est la version la plus stable que le Macintosh ait connu.

>
Les améliorations les plus indiscutables semblent tenir au fait que c'est la première fois que le code du Finder est écrit directement pour les microprocesseurs PowerPC qui équipent les Mac les plus récents. Les vertus les plus séduisantes se situent peut-être au niveau de la présentation, avec notamment les dossiers « montés sur ressort», qui permettent à l'usager de déplacer un dossier sans lever son doigt de la souris. Il lui suffit en effet d'amener un document sur une icône pour qu'elle s'ouvre automatiquement et le laisse accéder jusqu'au niveau voulu. Le fait de pouvoir garder des dossiers sur le bas de l'écran avec des onglets de classeur est commode. Et les icônes donnent une impression de 3D qui peut plaire. Le fait que Mac OS 8 ait meilleure allure ne le rend pas pour autant plus efficace. L'ouverture des fenêtres et des icônes se fait plus lentement que sur le système précédent.

Comme je l'expliquais plus haut, tout ceci n'est qu'une impression.
En fait, Mac OS 8 est nettement plus rapide lorsque l'on ouvre des dossiers contenant de nombreux fichiers.

>
Certains usagers dénoncent une fâcheuse tendance à la fragmentation de la mémoire qui réduit les performances.

Cette fragmentation est due à un bug qui est corrigé dans la mise à jour (8.1) qui devrait arriver d'ici quelques jours et qui sera proposée gratuitement.

>
Et les « plantages » sont toujours aussi nombreux qu'incompréhensibles.

Ah bon, pour dire cela, c'est que vous n'avez pas du utiliser Mac OS 8...

>
Cupertino devrait lancer, dans les premières semaines de 1998 (peut-être à l'occasion de l'exposition Macworld qui doit se tenir début janvier), une amélioration de l'actuel OS avec gestion améliorée des documents et surtout la capacité de lire les DVD (digital versatile discs). Ils sont très demandés par les créateurs multimédia, qui restent le public favori d'Apple. Ils en apprécient la capacité d'enregistrement accrue (4,7 GB au lieu de 650 MB) et la meilleure qualité de reproduction du son et de la vidéo. Rhapsody, le futur système d'exploitation créé sur les fondements de la technologie rachetée à Next, devrait sortir à la mi-1998, de même qu'une nouvelle version du Mac OS connue sous le nom de code d' Allegro.

En lisant votre article, j'ai l'impression que vous n'avez jamais touché à Mac OS 8.
Je remets en cause votre déontologie. Tout ceci me paraît inadmissible !

Veuillez agréer l'expression ...

A.C, le 2 janv 98

haut de page



Réponse de JM.G

Monsieur,

Vous écriviez dans Le Monde récemment un article qui m'a fait bondir d'incompréhension, surtout par le fait que je ne vous pensais (Le Monde) pas capable d'imprimer n'importe quoi, comme ça, par plaisir ou méconnaissance.

Permettez-moi de m'expliquer :

Votre article :

>
Est-il prudent d'installer l'OS 8 sur son Macintosh ?
Un communauté discrète sur ses petits problèmes

Déjà, franchement, on flaire la mauvaise foi, l'intention de nuire, et nous n'en sommes qu'à 2 lignes ! (:-(

Comme si, sous le sceau d'un secret insoutenable, la communauté Mac (dont je fais partie, au cas où vous en douteriez encore) voulait se cacher pour "planquer" ses problèmes, surtout ne pas les ébruiter !

C'est du sensationnalisme véritablement bas de gamme, qui ne correspond, de plus, à rien de réel !

Ainsi que je vais vous le démontrer dans la suite ! (sera-ce utile ? j'ai un doute !)

>
Beaucoup d'utilisateurs de Mac OS 8 tendent à penser que c'est leur ordinateur qui a un problème quand ils rencontrent des difficultés. Sur un forum de discussions qui se consacre au Mac OS, on trouvait récemment un message d'un usager convaincu que le CD-ROM d'Installation était défectueux.

Il suffit de fréquenter (comme je le fais de façon assidue) le groupe Usenet le plus important consacré au Macintosh : <fr.comp.sys.mac> pour se rendre compte que ce sont près de 200 messages par jour qui y transitent.

Cela montre bien la vivacité de ce groupe et sa volonté de "ne pas vouloir rester discret sur ses petits problèmes", comme vous dites !!

Et si l'auteur de l'article voulait bien se donner la peine de le lire ne serait-ce que de temps en temps, il s'apercevrait que les problèmes que certains usagers rencontrent avec Mac OS 8 n'ont rien à voir avec cette version système (excellente de stabilité au demeurant, malgré ce que votre article affirme) mais bien avec leur configuration personnelle.

Et cela montre assez bien la valeur statistique de votre exemple !!
1 message, parlait, un jour, d'un problème de CD ??
Mon dieu ! Je suppose que cela n'arrive jamais ailleurs !!

>
Probabilité infime, qui révèle en fait que l'installateur n'est pas très au point et que les installations sur mesure sont fortement déconseillées.

Alors, ça... vraiment... c'est de l'info scrupuleuse d'honnêteté, ou je ne m'y connais pas!

Et puis... quel sens de la logique... "probabilité infime"... dont vous faite la base de votre argumentation... chapeau, vraiment !!

Par ailleurs, il est FAUX d'affirmer que les installations sur mesure sont fortement déconseillées... J'aimerais bien savoir où vous avez été pécher cette information !

>
Parmi les rares notes discordantes que l'on peut trouver dans un long rapport de Macintosh, on note quand même ce commentaire désabusé: «Je ne comprends pas, dit l'un, que personne n'ait mentionné l'incroyable lenteur avec laquelle s'affiche le contenu des fenêtres. » Manifestement, la « communauté » des usagers du Mac, qui prient pour la survie d'Apple, préfèrent rester discrets sur leurs « petits problèmes ».

Mais qu'est ce que c'est que cette information ? C'est dans le "courrier des lecteurs" des journaux gratuits que Le Monde va chercher ses sources maintenant ??
Je ne peux pas le croire ! Monsieur Pisani est-il journaliste ? Indépendant ? Objectif ? Connaît-il le mot "déontologie" ?

>
SAN FRANCISCO correspondance
La première impression est plutôt favorable, mais les nouveaux venus à Mac OS 8, le système d'exploitation lancé au début de l'été par Apple pour revenir à niveau avec Windows 95, rencontrent trop souvent des difficultés. Les plus courantes, dans les premières semaines, étaient des incompatibilités d'humeur avec des logiciels aussi courants que Ram Doubler 2 (dopage de la mémoire) qui, par exemple, rendait inutilisable le lecteur de disquettes ou encore avec certaines parties de Now Utilities (menus hiérarchiques, recherche de fichiers, personnalisation des menus).

Je suis aussi un utilisateur du système 8 "de la première heure" (j'utilise mes softs en versions US justement pour cela), j'ai donc Mac OS 8 installé depuis bien longtemps sur mon Mac et s'il est vrai que certaines versions de logiciels n'étaient pas compatibles, à 100% avec l'OS 8, C'EST LE CAS DE TOUTES UPGRADES SYSTEME MAJEURES, quel que soit le type de plate-forme utilisé !
Avez-vous la mémoire si courte que lorsque Windows 95 est sorti vous ne vous souveniez pas de toutes les incompatibilités d'alors ? Soyons sérieux!

Tout usager informatique (sûrement *pas* le cas de monsieur Pisani, donc !) sait que les upgrades système apportent leurs lots d'incompatibilités avec des softs existants, particulièrement d'ailleurs ceux qui "patchent" le système (RamDoubler dont vous parlez précisément, mais aussi d'autres, dont certains que vous citez, mais qui sont connus pour être incompatibles avec pratiquement toutes les versions système, en fonction des configurations personnelles de chacun , comme les Nows Utilities, justement, qui sont bien connus des Mac Users !!).

Mais je suppose que monsieur Pisani aimerait mieux qu'Apple ne sorte son système que lorsque tous les éditeurs de softs du monde entier aient eux-mêmes adapté toute leur production !!

Monsieur Pisani doit donc habiter une planète différente de la mienne, où tout est beau, où la concurrence économique du marché informatique est faible et gentille, ce que les lecteurs du Monde savent certainement !

>
Certains ne parvenaient pas à démarrer à partir du CD. Les plus infortunés ont été victimes de crashs fréquents, s'accompagnant parfois de la destruction du contenu du disque dur. Au total cela représente près de 4% du marché des Macintosh, et Apple n'a offert de «rustine » (mini logiciel permettant de régler le problème) qu'à la mi-octobre, trois mois après la sortie de Mac OS 8.

Vraiment n'importe quoi ! Du mensonge à l'état pur !!
Je n'en reviens vraiment pas de lire ça dans le Monde !! %-o
Je peux vous assurer qu'il n'y a pas ce genre de problème, pour peu que l'on lise *AVANT* la procédure d'installation correcte, et qu'on la suive ! Et je peux vous assurer que nous sommes TRES nombreux (la majorité) dans ce cas, il suffit de le vérifier en lisant le news group que je cite plus haut (ou bien d'essayer soi-même mais évidemment, l'idée même de cette possibilité vous est passée largement au-dessus de l'encrier)!

>
Alors que six mois se sont maintenant écoulés depuis le lancement de ce système d'exploitation, les problèmes les plus graves semblent avoir été réglés. Et pourtant un malaise demeure. Certains usagers reconnaissent avoir eu des crashs inexplicables, mais le plus difficile semble de mettre le doigt sur ce qui ne va pas. A Platinium Systems, réparateur exclusivement Mac de Berkeley, l'ingénieur de garde conseille de faire une réinstallation complète (clean install) et d'éliminer au maximum les applications non indispensables. Et il attend la version suivante. Même son de cloche chez un des fournisseurs d'accès locaux. Dans un cas comme dans l'autre, on finit en insistant par s'entendre dire que le système manque encore de « stabilité», ce qui confirme l'expérience de l'usager.

C'est cela, oui ! Mettez bien en avant l'incompétence de certains pour vous servir d'exemple !!
Platinium Systems ? Et alors ? Qui est-ce ? En quoi est-il connu de la communauté Mac ? (US ou autre !)
En quoi sa parole est-elle une référence ? Soyons sérieux, que diantre !

La notion de "clean install" que vous citez est une procédure de base de l'installation d'un système informatique, pour tout usager sérieux et sensé ! Elle est d'ailleurs justement indiquée dans la procédure d'installation préconisée par Apple et, je le répète, qu'il faut lire AVANT d'installer un soft. C'est la moindre des choses!

>
En juillet, Apple avait qualifié le Mac OS 8 d'amélioration la plus importante depuis 1984, année de l'apparition du Mac. On a l'impression que la plupart des analystes ont emboîté le pas de l'entreprise de Cupertino sans vraiment vérifier.

Heureusement que "vous", vous le faites !!

>
Le nouveau système permet aux usagers d'échanger plus rapidement des documents par l'internet. Il permet une forme limitée de multitâche (pas au niveau du système central) mais ne gère pas automatiquement la mémoire virtuelle et n'empêche pas les programmes de se corrompre mutuellement.

Il vaut mieux lire ça que d'être aveugle, c'est sûr !!
Comprenez-vous vous-même ce que vous écrivez, là ? J'en doute !
On se demande si les programmes ne seraient pas au moins aussi corrompus que leurs concepteurs, ou que certains journalistes, non ?

>
Les améliorations les plus indiscutables semblent tenir au fait que c'est la première fois que le code du Finder est écrit directement pour les microprocesseurs PowerPC qui équipent les Mac les plus récents. Les vertus les plus séduisantes se situent peut-être au niveau de la présentation, avec notamment les dossiers « montés sur ressort», qui permettent à l'usager de déplacer un dossier sans lever son doigt de la souris. Il lui suffit en effet d'amener un document sur une icône pour qu'elle s'ouvre automatiquement et le laisse accéder jusqu'au niveau voulu. Le fait de pouvoir garder des dossiers sur le bas de l'écran avec des onglets de classeur est commode. Et les icônes donnent une impression de 3D qui peut plaire.

C'est la traduction du catalogue Mac, ça... pas l'analyse d'un journaliste faisant un "papier" sur le Mac !!

>
Le fait que Mac OS 8 ait meilleure allure ne le rend pas pour autant plus efficace. L'ouverture des fenêtres et des icônes se fait plus lentement que sur le système précédent.

Et c'est reparti !! Argument infondé, non vérifié, erroné et parfaitement subjectif ! Très "journalistique-au-Monde", quoi !

>
Certains usagers dénoncent une fâcheuse tendance à la fragmentation de la mémoire qui réduit les performances. Et les «plantages » sont toujours aussi nombreux qu'incompréhensibles.

Absolument faux, comme tout le reste !
C'est justement l'inverse : le Mac OS 8 est bien plus stable que les versions précédentes, et c'est reconnu de tous (cf: les news groups Mac). Quant à la fragmentation de la mémoire, il serait plus juste de dire : "dans certains cas particuliers", et, incidemment, ceci est justement très bien corrigé par RamDoubler, l'utilitaire que vous citez plus haut !

Pour finir, j'aimerais dire que je ne fais absolument pas partie d'Apple ou de qui que ce soit s'y rapprochant, ni de près, ni de loin !! Et c'est heureux pour votre journaliste, car il serait passible d'attaque légale pour diffamation, à mon avis !

Je suis un Mac User de la première heure qui, s'il sait reconnaître les défauts de son système (il y en a, bien sûr, comme chez d'autres, n'est-ce pas ?), n'est pas prêt de laisser imprimer et diffuser n'importe quelle ânerie ramassée n'importe où, par quelqu'un qui nie, de par ce fait, son statut de journaliste !

Enfin, au vu de cet article (auquel j'ai pu, pour une fois, m'assimiler), je me demande maintenant si les autres articles de votre "journal" sont aussi "documentés", et dans quelle mesure un lecteur "lambda" peut-il s'y fier...
En ce qui me concerne, mon idée (et la preuve) est faite !
Je sais comment je pourrai qualifier votre "gazette" à l'avenir, auprès des gens qui vous lisent encore...

JM.G, le 2 janv 98

haut de page


Réponse de S.P

Le Monde daté mardi 30 décembre, page 17. Rubrique Technologie, Francis Pisani, correspondant à San Francisco titre "Est-il prudent d'installer l'OS8 sur son Macintosh"

Très bonne question à laquelle M. Pisani, très certainement expert en informatique et plus particulièrement en ce qui concerne Apple, va tenter de répondre.

>
La première impression est plutôt favorable, mais les nouveaux venus à MacOS 8, le système d'exploitation lancé au début de l'été par Apple pour revenir à niveau avec Windows 95, rencontrent trop souvent des difficultés.

Le "pour revenir à niveau avec Windows 95" me fait osciller entre l'envie de pleurer devant la bêtise journalistique et l'éclat de rire.

Comme si le titre n'était pas assez polémique, pas assez révélateur de l'état d'esprit du moment ("crachez sur Apple, c'est gratuit"), il faut encore subir l'imbécillité, la stupidité, ou plus simplement l'ignorance chronique de gens sensés en informer d'autres, mais qui finissent par perdre toute impartialité devant les grands groupes financiers dont les journaux dépendent de par la publicité.

Bref, à la première phrase on se rend compte de qui écrit cet article : Un informaticien ?
Quelqu'un de présent dans le milieu dont il prétend informer les autres de ses évolutions ?
Quelqu'un qui utilise ce dont il parle ?
Non.
Un vulgaire mouton, répétant que Windows 95 est supérieur à MacOS car il l'a lu dans le communiqué de presse.
Incapable de penser par lui-même - pas forcément différemment, mais par lui -même - il se contente de répéter. Sans réfléchir. Jamais. Manquerait plus que ça!

Ensuite, M. Pisani dresse la liste des applications "très répandues", non compatibles avec MacOS 8. En précisant que des mises-à-jours ont été livrées.
Est-ce la peine de préciser que ces mises-à-jours étaient disponibles gratuitement sur Internet ?
Non. Ça risquerait de faire croire qu'on peut régler ces problèmes rapidement !

Ayant fini avec les logiciels, il s'attaque au matériel.
Abordant les problèmes liés aux Performa 5400 et 6400, il conclut :

>
Les plus infortunés ont été victimes de crash fréquents, s'accompagnant parfois de la destruction du contenu du disque dur. Au total, cela représente près de 4% du marché des Macintosh.

Les journalistes aiment jouer sur les mots : les 4% représentent ils la part globale des Performa sus-cités, ou de ceux ayant perdu le contenu de leur disque dur ?
De même, inutile de prendre la peine d'insister sur le caractère aléatoire de ces erreurs.

Passons maintenant à l'interview du spécialiste : (que serait un article de cassage en règle d'une entreprise sans l'interview du spécialiste ??)

>
Un réparateur de garde de Platinium System (réparateur exclusivement Mac de Berkeley) conseil de faire un clean install et d'éliminer au maximum les applications non indispensables.

En ce qui concerne la clean install, Apple aussi la conseille. Mais inutile de faire croire que la société s'intéresse aux problèmes de ses utilisateurs...
Quant à éliminer les applications non indispensables pour améliorer la stabilité de l'ensemble, cela relève du délire le plus total.
M. Pisani a-t-il déjà utilisé un Macintosh ? Non, pardon, je suis trop précis... a-t-il déjà vu un ordinateur ?
La réponse pourrait expliquer beaucoup de choses.

Toujours selon le guide du parfait cassage d'une entreprise, il faut absolument, à un moment, reconnaître qu'il y a quand même des côtés positifs. Dont acte :

>
MacOS 8 permet d'échanger plus rapidement des documents par l'Internet.

Oui. Bon. Il n'y a aucun rapport entre l'OS et la vitesse de transmission d'une information par Internet, mais depuis quand la compétence est-elle nécessaire dans un article... passons.

Après avoir évoqué un avantage, un inconvénient :

>
Il permet une forme limitée de multitâche (pas au niveau du Système)

Préciser que Windows 95 non plus, et est même encore plus limité si l'on utilise pas l'Explorateur, serait complètement futile, inutile de s'attarder sur des détails de ce genre.

>
...mais ne gère pas automatiquement la mémoire virtuelle

Là, j'aimerais que vous m'expliquiez ce qu'est gérer "automatiquement" la VM, ça m'intéresserais beaucoup...

>
...et n'empêche pas les programmes de se corrompre mutuellement.

1) Il les empêche mieux que dans les anciennes versions, c'est incontestable.
2) Windows 95 le fait encore moins bien.

>
... le code du Finder est écrit directement pour les processeurs PowerPC, qui équipent les Mac les plus récents.

Les premiers PowerPC datent de fin 1993. Une éternité en informatique.
Sans compter que _toute_ la gamme Apple et compatibles est uniquement composée de PowerMac, à base de PowerPC.

>
Les vertus les plus séduisantes se situent peut-être au niveau de la présentation, avec notamment les dossiers "_montés sur ressorts_" [...]"

Monsieur Pisani, si vous considérez les "spring loaded folder" ("dossiers à ouverture automatique" dans la version française) comme la principale avancée de MacOS 8, vous êtes encore plus incompétent que vous ne le laissiez croire jusqu'à présent, et je vous jure que c'est difficile.

Vous mettez "montés sur ressorts" entre guillemet et en italique, mais si vous aviez seulement __vu__ MacOS 8, vous sauriez qu'Apple France a nommée cela "dossiers à ouverture automatique", comme je l'ai dis.

De même quand vous dites que la version qui doit sortir en janvier apporte "surtout la capacité de lire les DVD"!
Non seulement il faut pour cela un lecteur spécial avec une prise spéciale, mais en plus n'importe quelle version récente de MacOS pourra lire les DVD grâce à une simple extension (et le lecteur, bien sûr).

C'est Windows 95 qui ne le pourra pas, et Windows 98 qui apportera surtout la capacité de le faire.

Je pensais pourtant que c'était MacOS 8 qui devait se mettre au niveau de Windows 95, non, 98.

Enfin, vous dites que le temps d'ouverture des fenêtres est rallongée.
Si vous aviez utilisé MacOS 8, vous sauriez que pendant leur chargement on peut faire quelque chose, on "a la main", contrairement aux versions antérieures.

Votre incompétence, votre ignorance d'un sujet dans lequel vous devriez exceller pour prétendre écrire un article dessus, votre incompréhension du monde sur lequel vous prétendez écrire, votre incapacité à cerner les sujets importants du reste, tout cela me navre profondément.

Tant que des gens comme vous aurons une place influante, celle de journaliste, Apple ne sera pas tranquille.

Nous attendons l'accueil que vous allez faire à Rhapsody... aura-t-on droit à un superbe titre "Apple rattrape Microsoft", "Rhapsody peut être considérée comme un rival à Windows 98" ?

Au fait... la prochaine fois, que vous écrirez un article commençant par "le système d'exploitation lancé par Apple pour revenir à niveau avec Windows 95", ne le faites pas dans Le Monde, faites-le dans l'Almanach Vermot, vous serez reconnu à votre juste valeur...

S.P, le 30 déc 98

haut de page


Réponse de H.S

# PARTIE SERIEUSE

Monsieur,

Il est probable que votre article sur les performances du Macintosh vous attirera une plainte pour diffamation de la part d'Apple France.

Au moment des fêtes, au moment ou Apple lance une campagne de publicité très coûteuse, vous accumulez les contre-vérités et les effets d'annonce.

Où est votre éthique de journaliste ?

Que vous n'aimiez pas le Mac, c'est bien sûr votre droit le plus strict.

Mais cela ne vous autorise pas à écrire n'importe quoi :

>
MacOs 8 lancé pour revenir à niveau avec Windows 95

MacOs 8 est supérieur à Windows 95 sur bien des points: serveur Web, Popup folders, interface plus simple, facilité de configuration, facilité d'installation de nouveaux logiciels (le procès fait actuellement par le juge Jackson à microsoft sur IE4 n'a pas lieu d'être chez Macintosh, où une désinstallation se fait en 30 s...), etc... et son principal point faible (la mémoire non protégée) n'a pas été traité.

>
Incompatibilités d'humeur avec des logiciels courants

Les logiciels en question soit sont rendus obsolètes par MacOs 8, soit utilisaient des codes de programme non autorisés par Apple, et ont depuis modifié leurs codes.
De plus ce sont des utilitaires, c'est-à-dire des logiciels mis en place pour modifier le fonctionnement du système. Il est naturel que quand le système change ceux-ci doivent être adaptés. Et leurs utilisateurs le savent. Pis, ces logiciels (Ram Doubler, SpeedDoubler), sont notoirement instables depuis toujours.
Par ailleurs, pour cette même raison, ils ne sont pas si courant que cela. A mon humble avis plus de 90 % des utilisateurs Mac ne les ont jamais utilisés.

>
Les difficultés les plus sérieuses ont affecté les usagers possédant certains types de machine...près de 4 % du marché de Mac.

Les difficultés évoquées ont atteint certaines machines, parmi les 4 % d'utilisateurs.
Sur le forum internet Macintosh "fr.comp.sys.mac", où les utilisateurs Mac viennent demander conseil, j'ai du voir 1 (UN SEUL) message sur les 10.000 que j'ai pu lister sur les trois derniers mois où la version française est disponible.
Cela fait 0.01%. (Peut-être avez-vous été victime dans votre calcul du bug de calcul FPU qui atteint le processeur Pentium...)

>
L'ouverture des fenêtres se fait plus lentement qu'avant

Les tests comparatifs ont montré que c'était une fausse rumeur. Chez les personnes à qui cela a pu arriver, c'était dû à une mauvaise configuration (du fichier catalogue qui gère la liste des fichiers présents sur le disque).

>
Les plantages sont toujours aussi nombreux et incompréhensibles

Un Mac équipé de suffisamment de mémoire, sans ajout d'extensions exotiques mal programmées, ne PLANTE PAS.

>
les créateurs multimédias restent le public favori d'Apple

Il y a 26 millions d'utilisateurs de Mac dans le monde : Cela fait beaucoup de créateurs multimédias, non ?
Il faut lire la contrapposée : Apple reste le fabricant d'ordinateurs favori des créateurs multimédias.

>
la communauté des usagers reste discrète sur leurs petits problèmes

Il existe bon nombre de sites (ne pas oublier qu'environ la moitié des sites internet est faite sur Macintosh), sans parler des forums, où des utilisateurs Mac parlent de leur plate-forme.
S'ils sont discrets sur leurs problème,... c'est tout simplement parce qu'il y en a peu.
Ce qui n'empêche pas d'ailleurs de les aborder.

#

Pour finir sur ce point, n'est-ce pas un peu prétentieux, quand on est loin d'être un spécialiste de l'informatique, de prétendre qu'il est peu prudent d'installer un système qui a été acheté par 2 millions de personnes en 6 mois (plus que de systèmes windows 95...), alors même que l'on ne connaît pas ce système ?

Enfin, pour ce qui est de l'avenir d'Apple, rassurez-vous :
Apple pèse plus de 40 Milliards de francs de chiffre d'affaires (environ 2 fois celui de LVMH, ),
possède plus de 10 milliards de francs en trésorerie ( de quoi racheter plusieurs Netscape),
a une base installée de 26 millions de clients,
a un taux de rachat chez eux proche de 90 % (un des plus élevés du monde),
fabrique les portables les plus puissants du marché,
a racheté l'environnement de développement le plus puissant à ce jour (Nextstep),
est leader sur des marchés en forte croissance.

Bref, même si son CA était divisé par 4, Apple a une base suffisante pour gagner de l'argent et permettre à des développeurs de logiciel d'en gagner.

# EXERCICE DE DESINFORMATION APPLIQUE :

"Le Monde a lancé une nouvelle formule pour se mettre au niveau du Figaro" :
La rubrique "Aujourd'hui" était en effet bien inférieure en nombre de pages

"Incompatibilité d'humeur entre la direction et les forces vives du journal"
Une grève en 1997 dans la nouvelle imprimerie

"Les difficultés les plus sérieuses ont entaché la distribution du journal"
Le service de livraison par porteur (7000 abonnés, dont moi) perd un exemplaire toutes les semaines le premier mois (soit 0.01% des livraisons)

"La lecture du journal se fait plus lentement qu'avant"
Il n'y a plus de sommaire, et maintenant on me le livre plié en quatre, alors qu'avant je l'achetais plié en deux

"Les contresens sont toujours aussi nombreux et incompréhensibles"
Il y a eu récemment un article fumeux sur MacOS

"Les chercheurs en sociologie restent le public favori du Monde"
Cela fait le 25 ème article sur la polémique lancée par Sokal

"La communauté des lecteurs du monde reste discrète sur ses petits problèmes"
On ne parle jamais de tout ça sur le forum internet du monde !

Est-il prudent d'installer M.Pisani à la rédaction du monde ?

H.S, le 31 déc 98

haut de page

page precedente


retour sommaire


page d'accueil